Tuto pour ne plus idolâtrer les hommes (vol.1)

Qu’est-ce que l’hétérocaptivité ?

C’est l’enfermement dans le système de valorisation du masculin qui passe par la place des hommes et notre soutien et relais envers eux. Qu’il s’agisse de la figure d’un conjoint mais aussi d’un père, d’un fils, d’un ami, d’un prof, d’un homme public, etc. l’hétérocaptivité nous concerne toutes. De fait, l’hétérocaptivité a plus à voir avec le système politique dans lequel on vit qu’avec nos « orientations sexuelles » . Cela signifie qu’une femme qui ne relationne pas intimement avec un homme peut tout de même subir une forme d’hétérocaptivité qu’elle soit sexuelle ou non et c’est sur cette facette de l’hétérocaptivité principalement que l’on vous propose des outils d’actions.

Qu’est-ce que l’on peut faire pour combattre l’hétérocaptivité ?

Pour toutes les femmes qui souhaitent se détacher des hommes mais ne savent pas comment s’y prendre et/ou pensent cela insurmontable, voici quelques notions et pratiques d’ores et déjà applicables. Sur internet par exemple, vous pouvez agir sur l’attention que vous leur portez en la réduisant :

1) En cessant de les « aimer », d’ailleurs eux ne le font pas ou rarement et sûrement par intérêts.

2) En cessant de les partager, de partager leurs citations, leurs expériences, leurs exploits, leurs malheurs, leurs positions politiques médiocres en pensant que l’homme est dissociable de son barratin.

3) En cessant de les lire. De toute façon, ce qu’ils écrivent -quand c’est pas médiocre- a été volé à une femme.

4) En cessant de penser que les hommes peuvent tirer quelque chose de bénéfique de vos conversations. Au mieux ils auront oublié dans 2h, au pire ils s’en serviront contre vous.

5) En cessant de prendre leur parti, de les défendre, aussi bien sur internet que dans la vie de tous les jours.

Et dans notre quotidien, cela passe en donnant notre attention, notre empathie, notre amour, notre tendresse, notre énergie, nos rires, notre savoir et notre temps aux femmes. Sortir de l’hétérocaptivité passe aussi par la place physique et mentale qu’ils prennent et donc qu’on leur cède dans l’espace, dans notre espace.

Même en mixité, il est possible d’instaurer des règles de distance élémentaires telles que favoriser les interactions avec les femmes et réduire celles avec les hommes à des échanges protocolaires minimaux. Ne pas les écouter, ni leur discours, ni leurs histoires, ni leurs avis, ni leurs sangtiments, favorise l’intégrité mentale des femmes.

L’hétérocaptivité est polymorphe et « l’orientation sexuelle » n’en constitue qu’un maillon parmi d’autres. C’est pour cela que cibler l’hétérocaptivité comme uniquement hétérosexuelle est à notre avis une analyse biaisée et incomplète. Le travail contre l’hétérocaptivité n’est en patriarcat, jamais acquis.

2 réflexions sur “Tuto pour ne plus idolâtrer les hommes (vol.1)

  1. Pingback: Imaginer une vie sans terrorisme patriarcal [donc sans hommes] (Vol.2) | Radfem Résistance

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s